Vol retardé à CDG : Comment obtenir une indemnisation?

Si vous êtes prêt à embarquer dans votre avion prévu à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle (CDG), et que vous constatez que votre vol a du retard, ne vous inquiétez pas.

Il se peut certes que ce retard ait une grande incidence sur votre planning : vous preniez peut-être ce vol pour un voyage d’affaires ou bien vous avez des correspondances, etc. Cette situation très désagréable peut être compensée par une indemnisation de votre compagnie aérienne. Tout le monde ne peut évidemment pas bénéficier de cette indemnisation, mais il s’avère utile de connaître vos droits en la matière.

charleDeGaulle

Quand est-ce que je peux obtenir une indemnisation ?

Il faut tout d’abord savoir que pour avoir le droit de percevoir une indemnité de la part de la compagnie aérienne, cette dernière doit être l’unique fautive du retard. Ainsi, si vous êtes retardé à causes des conditions météorologiques ou parce que les contrôleurs aériens ont décidé de faire grève, la compagnie aérienne, n’étant pas responsable des faits, ne vous versera aucune indemnité compensatoire pour le retard.

Le cas s’est déjà produit, notamment en 2010, de nombreux vols en direction de l’Europe avaient dû être annulés à cause de l’éruption d’un volcan islandais. De nombreuses personnes se sont alors retrouvées sans aucune indemnisation, et ont dû attendre que les conditions météorologiques permettent la réouverture des lignes aériennes.

Si vous avez en revanche la preuve formelle que la compagnie aérienne est responsable de votre retard à CDG, vous pouvez bénéficier d’une indemnisation pour cause de « retard important ».





Service proposé par
* Selon éligibilité du vol. Selon règlement CE 261/2004

Qu’est ce qu’un retard important ?

La notion de « retard important » va dépendre tout simplement de votre vol. Lorsque la distance de votre vol est inférieure à 1500 km, votre avion sera considéré en retard après deux heures d’attente. Lorsque la distance est comprise entre 1 500 et 3 000 km, l’avion sera considéré en retard lorsque vous attendrez depuis plus de trois heures.

Pour finir, le retard important sera pris en compte pour les vols de plus de 3 500 km, lorsque l’attente sera supérieure à quatre heures. C’est seulement à partir de ce délai que vous pourrez prétendre à une indemnisation.

Quelles sont les indemnisations à CDG ?

Si votre vol est retardé, la compagnie aérienne est dans l’obligation de vous faire patienter de manière confortable, notamment en vous offrant de quoi vous restaurer et en vous permettant de contacter votre entourage très facilement.

Si vous êtes bloqué à CDG, la compagnie aérienne doit obligatoirement prendre en charge votre logement pour la nuit, mais également les frais de transport engendrés pour vous rendre à l’hôtel désigné. Le règlement stipule que vous avez droit à une indemnisation de 250 € pour un vol inférieur à 1 500 km, 400 € pour un vol inférieur à 3 500 km, puis 600 € lorsque la distance de vol est supérieure à 3 500 km.

Grâce à notre partenariat avec Air Indemnité, nous pouvons analyser le retard que vous avez subi et effectuer les démarches administratives à votre place. Si votre dossier n’aboutit pas, vous n’aurez non seulement rien à payer mais vous vous serez en plus épargner les démarches. Si en revanche vous obtenez gain de cause, nous ne prenons que 25% de rémunération. Une façon simple, rapide et efficace d’obtenir une indemnisation sans vous tracasser.

L’aéroport Roissy Charles de Gaulle en quelques mots 

L’aéroport CDG (Roissy Charles de Gaulle) est le plus important de France. Inauguré en 1974, il ne cesse de s’agrandir notamment à cause de la forte affluence des voyageurs. Situé à 23 km de Paris, il comprend trois aérogares. Il faut savoir que CDG se classe septième position au niveau mondial et à la deuxième place en Europe pour le nombre de passagers.

Notre avis
Date
Pour
Roissy charles de Gaulle
Note
51star1star1star1star1star

Avez vous aimé cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.