Salaire pilote de ligne

On parle de pilote lorsqu’un aviateur est au commande d’un aéronef de type planeurs, hélicoptères… et de pilote de ligne lorsque l’aviateur pilote un avion de ligne. Le pilote de ligne est en charge de la préparation du vol et du contrôle de l’appareil après l’atterrissage. C’est lui qui organise tout de A à Z en tenant compte de la sécurité des passagers. Sa mission commence deux heures avant le décollage, le pilote de ligne se doit en effet de préparer son vol,en calculant par exemple la quantité nécessaire de carburant et en étudiant la situation météo.

Quelles sont les conditions pour devenir pilote de ligne et quel est le salaire d’un pilote de ligne? 

On ne devient pas pilote de ligne du jour au lendemain, en effet le pilote de ligne commence sa carrière comme copilote et deviendra ensuite Commandant de bord après une dizaine d’années d’expérience. Le pilote de ligne débute ses vols sur des petits appareils et effectue essentiellement des vols nationaux, il faudra attendre encore quelques années pour que le pilote de ligne puisse manier de plus gros avions sur des trajets moyen et long courrier.

Salaire pilote de ligne débutant: Au début de sa carrière, le pilote de ligne gagne en moyenne 3 500 euros. Evidemment le salaire des pilotes de ligne varient en fonction des compagnies aériennes pour lesquelles ces derniers travaillent. Des compagnies de prestige comme Air France payeront mieux ses pilotes de ligne que des compagnies Low Cost comme Ryan Air ou Easyjet.

Salaire pilote de ligne fin de carrière: Là encore le salaire dépends des compagnies aériennes. Le salaire d’un pilote de ligne chez Easyjet est d’environ 8000 euros alors qu’Air France rémunère ses pilotes de ligne ayant plus d’une quinzaine d’années d’expériences environ 15 000 € par mois. Les pilotes de lignes reçoivent également beaucoup d’autres avantages en nature, tel que des billets d’avion gratuits ou à tarifs réduits pour eux et leur famille, assurance, mutuelle, indemnités de déplacements, hôtel et repas tout frais payés…

Etes vous fait pour devenir pilote de ligne? 

Faites le test!

Avez vous aimé cet article ?

12 commentaires sur “Salaire pilote de ligne

  1. Anonyme

    Bonjour,

    Je suis pilote de ligne, commandant de bord long-courrier chez Air France, 22 ans d’ancienneté à plein temps et je gagne environ 11 000 @/mois. A qui dois-je m’adresser pour que me soit versé le complément de salaire de 4000 €/mois qui m’est dû selon vos chiffres depuis 7 ans au moins.

    Reply
  2. Jouart

    Ah comme je suis étonnée ,apres 22 ans de Cie gagner A11000€ en tant que CDB me surprend .Alors je vais devoir croire ce que j entends ,que les pilotes d AF ont des salaires moindres et de bcp par rapport à leurs anciens comme mon mari CDB à la retraite 35 ans de maison,mais qui a eu la chance de rester seulement 3 ans copi .Evidemment ses années chef pilote aux Antilles et en Lybie avec son activité de cadre augmentaient son salaire .Mais sa retraite est alors énorme ,moins que votre salaire bien sûr mais de peu .Je n en reviens pas .Avec cela ,il était paye sur 14 mois et une forte prime vers mai ou juin .Ce n est donc plus ce que c était ,les rumeurs sont donc vraies

    Reply
  3. Anonyme

    Des billets d’avion gratuit ? Ça fait bien longtemps que les GP sont payants ! Faut se mettre à la page… Encore un qui maîtrise bien son sujet

    Reply
  4. Olivier PREVOST

    Et voilà l’explication : 14 mois de salaire au ieu de 12… Si on répartit 2 fois 11.000 € sur 12 mois ça fait presque 2.000 € de plus par mois. Si quelques primes ont été oubliées aussi, on va vite arriver aux 15.000 €.

    Mais, monsieur le CDB, 11.000 ou 15.000 dans les 2 cas, c’est indécent. Vous avez une grosse responsabilité en tant que pilote soit. Est-ce que ça justifie d’être payé 3 fois plus qu’un ingénieur (aux compétences techniques sensiblement similaires) ? …et pire, 2 à 3 fois plus que chez les compagnies concurrentes.

    Arrêtez d’être indécents !

    Reply
    1. stef

      on va vous plaindre les bichettes vous gagnez plus qu un médecin snif

      Reply
    2. Icilatour

      Qu en est il de l investissement sur la formation (100k e environ)? La prise de risque de l investissement (beaucoup n arrive pas à percer dans le premier boulot voir payent le maintien de leur compétence de leur poche (a 500e l heure sur bimoteur piston basique ça chiffre vite))? Le risque de perdre le médical et contrainte sur la santé ?

      Reply
  5. Richard

    Entièrement d’accord avec vous Monsieur Prévost.

    Au CDB et pilotes qui osent gemirent sur leurs salaires, que dites vous de cela?
    Un chef de corps ( Armée de Terre) commandant 1000 hommes de tous grades! Les envoyant en mission à hauts risques ( Mali – Afghanistan – Irak), à charge d’un budget de plusieurs millions d’euros! Diplômé de l’Ecole de Guerre!
    Des semaines de 50 heures, parfois 4 à 8 mois à l’étranger. Responsable et assumant pleinement leur devoir, notamment celui d’annoncer le décès de leurs soldats à leurs proches!

    Combien gagnent ils? 6000 euros/ mois en moyenne. Certes le double en mission, ( ils partent minimum 4 mois loin de leur famille et sont s’exposent physiquement et moralement à des menaces de toutes sortes!)
    Se plaignent ils? Manifestent ils? Pardon, ils sont dignes courageux et nos chefs, donc exemplaires!!!! Prenez en de la graine vous les gosses pourris gâtés!

    Reply
  6. CDB 737

    Monsieur Prevost,
    Il faut comparer ce qui est comparable, être CDB long courrier est le couronnement de toute une carrière donc si vous voulez comparer son salaire à celui d’un ingénieur il ne faut pas prendre un ingénieur qui vient de sortir de l’école mais un cadre supérieur qui aurait au moins 30 ans de boite. Déjà l’écart se réduit considérablement. De plus un ingénieur et un pilote n’ont pas du tout les mêmes responsabilités, un CDB long courrier peut être responsable de la vie de plus de 500 personnes sur un seul vol, rien à voir donc avec une personne qui travaille sur son ordinateur et qui rentre chez lui tous les soirs. Il est en outre aux commandes d’un avion d’une valeur de plusieurs centaines de millions d’euros, une machine tellement complexe qu’il faut 2 pilotes pour opérer en toute sécurité (et oui on a beau dire ce qu’on veut mais le copilote est aussi un pilote qualifié, il a seulement moins d’expérience que le CDB)
    Il faut également garder une santé irréprochable tout au long de sa carrière avec des visites médicales très poussées. Et passer des tests sur simulateur tous les 6 mois (on est arrêté de vol si on rate un test). Un ingénieur n’a pas à se soucier de quoi que ce soit après avoir été embauché, ses compétences ne sont pas remises en doute, quant à sa santé il n’a pas non plus beaucoup de soucis à se faire concernant son travail.
    Beaucoup de gens disent que les pilotes sont trop payés, le problème est que bien souvent ces gens n’ont aucune idée de ce qu’est vraiment le métier de pilote de ligne. Je n’ai qu’une chose à vous dire: faites donc la formation, devenez tous pilotes, comme ça d’une vous ferez un métier super simple et vous deviendrez millionnaires !!!

    Reply
    1. monnier

      Bravo Monsieur ! Non vous n’êtes pas trop payé. ! Je salue votre courage, votre résistance au stress et vous oubliez de mentionner que le décalage horaire et la pressurisation de la cabine ne sont pas des facteurs propices à maintenir une santé au top. Il faut les voir les Pékins (dont je fais partie) après 10 h de vol vers l’Asie, des loques à l’arrivée. Alors vous perdez votre temps à défendre votre métier et votre salaire ! Laissez-les jaser….et comme vous dites si bien, puisque vous avez un métier de rêve….les jaloux et détracteurs n’ont qu’à suivre une formation de pilote. Qu’est ce que certains peuvent être méchants. ! A critiquer, qu’ils choisissent une autre cible……il suffit de regarder tous les députés qui ronflent à l’assemblée nationale. Je suis fière des pilotes en qui je confie ma vie !!!

      Reply
  7. KIEFFEL MARANI

    JE REMARQUE TOUJOURS UNE MEME SIMILITUDE DANS LES PROPOS DES SALARIES EN FRANCE .
    QUAND ON COMPARE UNE RENUMERATION, SOYONS LE PLUS JUSTE POSSIBLE N’AYONS PAS TOUJOURS LA LANGUE DE BOIS!!!!!!!!!!

    QUI DIT RENUMERATION, DIT : SALAIRE MENSUEL, 13 EME VOIRE 14 EME MOIS, INTERESSEMENT AUX BENEFICES, PARTICIPATION
    AUX BENEFICES, COTISATIONS PATRONALES A DES CAISSES COMPLEMANTAIRES RETRAITES;

    ON PASSERA SOUS SILENCE LES AUTRE AVANTAGES DE CHAQUE PROFESSION , TELS PRISE EN CHARGE DE FRAIS DE RESTAURATION
    ET DE TRANSPORT, REPAS SUBVENTIONNES PAR LES EMPLOYEURS, LOGEMENTS DE VACANCES DES C.E. , TRANSPORTS QUASI GRATUITS, AVANTAGES DE LOCATIONS VOITURES ETCCC… ETCCCC

    MERCI

    Reply
  8. Stephane

    Petite notion de responsabilités !
    Avec tout de même de tels salaires, qui oserait se plaindre?
    Maintenant, il est peut judicieux de regarder ce qui se passe autour des cockpits et l’économie concurrentielle.
    Les grèves et négociations considérées comme du nombrilisme ne mettent elles pas d’autres emplois en RISQUE ?

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.