Ryanair : Comment se faire indemniser suite à une annulation de vol Ryanair ?

Les compagnies aériennes annulent souvent des vols pendant les basses saisons. En cas d’annulation du vol réservé prévu sur Ryanair, il est possible de se faire indemniser de plein droit.

avion ryanair

La législation face à l’annulation de vol

L’article 8 du règlement CE n°261/2004 stipule que les passagers ont le choix pour se faire dédommager en cas d’annulation de vol. Ils peuvent être remboursés, ou placés sur un autre vol. A ce titre, Ryanair respecte ce droit et dispose d’une procédure appropriée qui permet le remboursement ou la modification du billet électronique.

Par ailleurs, la loi européenne autorise la compagnie aérienne à rembourser les passagers s’ils ont été avisés de l’annulation du vol moins de 15 jours avant la date prévue. Mais cela n’est obligatoire que si le transporteur aérien n’a aucun vol similaire de remplacement à proposer. Dans tous les cas, le montant du remboursement est entre 250 et 600 €, en fonction de la distance, et ce, conformément à l’article 7 du règlement CE.

Les passagers ont 5 ans à partir de l’annulation pour demander une compensation. Toujours est-il qu’un site spécialisé (litige.fr) fournit un moyen de procédure simplifiée, qui consiste à demander le versement du remboursement, par le biais d’une lettre de mise en cause à destination de la compagnie. Le cas échéant, le site se charge de la saisine du tribunal compétent.

 

Les différents types de remboursement

Remboursement du billet ou modification du vol

En cas d’annulation du vol Ryanair, le passager lésé peut prétendre au remboursement intégral du montant de son billet. Le moyen de restitution de la somme doit être le même que celui utilisé pour la réservation, et ce, au plus tard 7 jours à partir de la demande. D’autre part, le passager peut également demander de changer de vol, sans aucune pénalité, ni autres frais supplémentaires à payer.

Indemnisation forfaitaire

Si le délai d’information d’annulation est inférieur à 2 semaines, Ryanair est obligée de verser une indemnité forfaitaire au passager. Sinon, le transporteur peut aussi proposer un autre vol avec des heures similaires à celui annulé. Le montant de l’indemnité est de 250 € pour un vol dont la distance est de moins de 1 500 km, 400 € pour les vols européens supérieurs à 1 500 km, et les vols internationaux inférieurs à 3 500 km. Au-delà de ces distances, le montant est de 600 €.
Dans le cas où des dépenses dans le cadre du voyage ont été engagées, entre autres réservation d’hébergement et transfert, le passager peut demander une compensation appropriée.

annulation ryanair

Les démarches à adopter

Demande à l’amiable

En premier lieu, la demande à l’amiable est la première démarche à faire. Le cas échéant, il est possible de passer par litige.fr pour la demande de la lettre de mise en cause.

La lettre de mise en demeure en dernier lieu

Dans le cas où les actions entamées à l’amiable, puis par litige.fr n’ont pas abouti, la lettre de mise en demeure, toujours par litige.fr est la solution appropriée. Il s’agit d’une procédure juridique qui équivaut à un avertissement. Si la compagnie ne répond toujours pas, litige.fr permet de faire passer l’affaire devant le tribunal et le juge.

Avez vous aimé cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.