Volotea : Réclamation et service après vol

Comme ses concurrents, Volotea travaille dans un écosystème complexe, au sein duquel chaque rouage doit être bien orchestré.

Malheureusement il arrive que l’organisation aéroportuaire soit perturbée, du fait de la compagnie ou non, ce qui engendre des retards, voire des annulations.

Nous savons que c’est une situation désagréable et stressante, c’est pourquoi nous vous expliquons en toute simplicité ce à quoi vous avez le droit.

Les spécificités de Volotea

Chaque compagnie a ses spécificités de prises en charge en cas de retard et d’annulation. Nous vous présentons ici, celles de Volotea.

Notre source principale est le document officiel des conditions de transport Volotea.

Les retards

En cas de retard de 2 heures et plus pour les vols dit “courts” et au-delà de 3 heures pour les trajets supérieurs, Volotea vous offre une collation en fonction de la durée et de l’heure du retard.

Si ce dernier dépasse 5 heures, vous avez la possibilité de demander un remboursement de toutes les parties non utilisées du trajet.

Enfin, si le vol est reporté le lendemain, la compagnie se charge de votre hébergement. Dans le cas contraire, vous pouvez vous faire rembourser vos frais de couchage et de repas.

Annulations

En cas d’annulation de votre vol, Volotea vous propose deux solutions :

  1. Vous faire rembourser vos billets. Le remboursement étant effectué de préférence par le mode de paiement utilisé par l’acheteur. Il est possible d’utiliser un autre moyen, mais avec l’apport de pièces justificatives.
  2. Demander au service de la compagnie de changer votre vol selon vos critères.
Volotea

L’encadrement Européen

Les retards et annulations, outre leur prise en charge par Volotea, sont encadrés par le règlement Européen CE 261/2004, qui vous donne droit à une indemnisation.

Encadrement des retards

Les retards sont définis comme suit :

  • 2 heures pour un trajet inférieur à 1500 km,
  • 3 heures pour un trajet de 1500 km à 3500 km,
  • 4 heures pour un trajet de plus de 3500 km.

Ces critères précis vous donnent droit à une indemnisation, respectivement de 250€, 400€ et 600€.

Il est à noter que le retard doit être imputé à la compagnie Volotea, et non à des circonstances extraordinaires, telles que des intempéries, la grève de personnel comme les contrôleurs aériens par exemple.

L’encadrement des annulations

L’annulation de votre vol par Volotea vous donne droit à la même indemnisation que pour les retards. Sauf dans les conditions suivantes :

  • vous avez été prévenu au moins 14 jours avant la date du vol
  • vous avez été prévenu entre 14 et 7 jours avant la date du trajet; et un vol alternatif vous a été proposé. Partant moins de deux après l’heure normalement fixée, ou bien arrivant moins de quatre après l’arrivée.
  • vous avez été prévenu moins de 7 jours avant la date du trajet. Et un vol alternatif vous a été proposé partant moins d’une après l’heure normalement fixée. Ou bien arrivant moins de quatre après l’arrivée de votre billet.

Refus d’embarquement

Si vous ne pouvez embarquer dans l’avion; pour une raison autre que de sécurité ou d’absence de pièces justificatives, passeport, billets; vous avez le droit à la même indemnité qu’en cas de retard et d’annulation.

Contacter Volotea

Pour procéder à votre demande de remboursement et d’indemnisation, rendez-vous à la page https://www2.volotea.com/fr/reclamation/

Publier votre avis ici


En cliquant sur le bouton "Publier votre message", vous acceptez que votre message et que votre prénom soit publié sur cette page.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.