Transavia : Tout sur vos droits à l’indemnisation en cas de vol annulé !

Transavia est aujourd’hui l’une des compagnies aériennes low-cost européennes les plus importantes. Elle a séduit de plus en plus de passagers à travers ses prix très attractifs et ses destinations très variées, réparties en Europe et au Moyen-Orient. Elle dispose d’une flotte de 60 appareils, exclusivement des Boeing 737.

avion transavia

Vous avez opté pour un vol Transavia et votre trajet a été annulé ? Vous pouvez faire valoir vos droits et réclamer une indemnisation.

Droits de passagers aériens : Indemnisation Transavia

En cas de retard ou d’annulation de vol, vous pouvez prétendre à une indemnisation jusqu’à 600 euros par personne, d’après le Règlement de l’Union européenne numéro 261/2004 du 11 février 2004. Vous avez la possibilité de réclamer votre indemnisation même 5 ans après la date de votre vol annulé.

 

Dans quels cas peut-on prétendre à une indemnisation ?

Toujours d’après le Règlement de l’UE, vous pouvez réclamer une indemnité quand votre vol est en retard de plus de 3 heures et de moins de 5 ans. Il faut savoir que la somme du dédommagement peut varier en fonction de la distance du vol et non du tarif du billet d’avion : 250 euros pour 1 500 km, 400 euros pour 3 500 km et 600 euros pour 3 500 km et plus. Toutefois, une condition supplémentaire doit être remplie, l’avion doit :

  • Avoir décollé d’un aéroport du territoire de l’UE
  • Avoir atterri dans un aéroport sur le territoire de l’UE (le vol doit avoir été réalisé par une compagnie aérienne dont le siège social se trouve dans l’UE)

Quelles sont les différentes démarches à entreprendre ?

Lorsque vous constatez que vous êtes en parfaite éligibilité avec une indemnisation de vol annulé par Transavia, vous pouvez réaliser une procédure en respectant les démarches suivantes :

  • Garder une copie des documents : documents de vol (confirmation de réservation, attestation de retard, boarding pass…), tickets de caisse de frais déboursés (boissons, repas, taxi…)
  • Enregistrer et prendre note des données de vol : numéro, horaires de vol
  • Connaitre la raison de l’annulation : vérifier les conditions météorologiques, demander au personnel de Transavia, vérifier si d’autres vols ont également été annulés
  • Vérifier le montant de la compensation grâce à un calculateur en ligne
  • Faire la réclamation d’indemnisation

Pour réclamer votre indemnisation, vous avez la possibilité d’écrire à la compagnie aérienne tout en lui envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception. Vous devez également joindre dans votre courrier une photocopie de votre carte d’identité ou de votre passeport, vos cartes d’embarquement et autres pièces qui pourront prouver vos dires.

annulation vol

Faire appel à un prestataire spécialisé

Ces nombreuses démarches sont toutefois chronophages et souvent complexes. Certaines compagnies aériennes refusent même de payer votre indemnisation et trouvent des prétextes pour justifier leur décision. Pour vous aider, vous pouvez faire appel au service prestataire qui vous propose de réclamer votre indemnisation à votre place, et ce, jusqu’au tribunal. Il vous propose également la vérification de votre vol et l’estimation de votre indemnisation via sa plateforme en ligne.

Avez vous aimé cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.